mardi 6 avril 2021

Infos rentrée 2020-2021

Chers amis,

Voilà bientôt un an que nous nous sommes rencontrés pour parler de l'école de Mokoyafara, les temps sont difficiles ici et là-bas.

J'ai reçu récemment un appel du directeur qui m'a transmis les dernières nouvelles. Après deux années de grève plus ou moins continue, les classes ont repris en janvier. Le premier trimestre a été un temps de mise en route.

On compte actuellement 155 élèves dont 76 garçons et 79 filles, répartis sur 6 classes. L'effectif des enseignants est de 4 maîtres. 

Le directeur assure la deuxième année, la maitresse la première année. La troisième et quatrième sont réunis ainsi que la cinquième et la sixième année. Dix élèves sont partis au collège à Maréna chef-lieu de la commune.

Comme nous l'avions décidé en juin dernier nous avons maintenu le soutien habituel :

Salaire de la maîtresse soit, par mois, 50 000 CFA , 75 euros.

Petits déjeuners, 2 par semaine soit 44 000 FCFA , 66 euros

 

Depuis le début de l'année, 8 mois de salaire pour la maîtresse ont été envoyés au village . La somme non utilisée les années précédentes a permis, pour l'instant, la reprise des petits déjeuners.

Récemment nous avons effectué l'envoi d''un ''bidon '' contenant livres, vêtements, ballons de foot.

La ''maison pour tous '' a rouvert ses portes, les enseignants ayant accepté de se relayer pour assurer des cours du soir.

Nous nous réjouissons de savoir que l'eau coule toujours aux six fontaines installées dans le village!!!

En espérant qu'une rencontre ''en présentiel'' sera possible en juin, je vous adresse mon cordial souvenir et mes remerciements pour votre fidélité.

Nicole Bonnet

 

mercredi 3 juillet 2019

Compte rendu de l'assemblée générale du 22 juin 2019


Assemblée Générale du 22 juin 2019



                       Une vingtaine de membres se sont réunis rue Hector Malot


Ordre du jour :

  L'école
  La maison pour tous
  L'adduction d'eau
  Bilan financier
  Élection du bureau
  Projets 2019-2020


L'école


L'année scolaire 2018-2019 a été marquée par deux faits : une rentrée prometteuse avec 152 enfants

grâce à une campagne pré-rentrée menée par le comité de gestion  des parents, pour sensibiliser les parents à l'obligation scolaire pour tous les enfants à partir de 7 ans. Cette satisfaction s'est trouvée atténuée par le déclenchement d'une grève des enseignants dans toutes les écoles du Mali   de décembre 2018 à juin 2019. Récemment reprise de l'activité, qui se poursuivra exceptionnellement jusqu'à fin juillet. L'institutrice que nous rémunérons a néanmoins poursuivi son activité toute l'année pour les enfants de première année.

L'envoi d'un « bidon » contenant livres, jeux est prévu. Merci à ceux qui ont contribué au  « remplissage »



LA MAISON POUR TOUS



Après le voyage de Nicole en Janvier 2019 et une réunion de bureau, en mars, nous décidons d'interrompre les petits déjeuners pour le moment et de nous recentrer sur «la maison pour tous» installée au cœur du village à proximité du logement des enseignants et destinée aux enfants qui pourront venir y faire leurs devoirs et profiter de livres et des jeux mis à leur disposition.
Il est décidé :



           1/ Des travaux de  peinture, extérieur et intérieur

           2/ Pose d'un tableau

           3/ Projet d'équipement en «cantines » et armoires pour protéger les livres de la                                poussière très présente (absence de fenêtre)



Le comité de gestion  des parents d'élèves, annonce l'ouverture de la maison pour tous de 17h à 21h en présence d'un adulte, en l’occurrence Moussa Diallo qui maîtrise assez bien le français et a par ailleurs réalisé la peinture du lieu. 
Le directeur et l'enseignante s'engagent à une présence pour l'aide aux devoirs et diverses activités .

Au cours de cette même réunion de bureau  il est décidé de financer l'électrification du logement des enseignants : pose de panneaux solaires, et d' équipements électriques. D'autre part envoi d'un mois de salaire supplémentaire à Mariam, l'enseignante, pour la remercier de son assiduité durant toute l'année scolaire.



L'adduction d'eau





Sidy fait le point de la situation financière : actuellement le règlement des travaux , château d'eau, 6 fontaines est réalisé au 2/3, grâce à la cotisation des émigrés, 900 euros par personne, encore incomplète, à l'aide de plusieurs bailleurs : le Forim, Via le Monde, Coallia.  Il décrit l'organisation prévue pour la distribution de l'eau : présence des fontainiers assurant matin et soir le remplissage des bidons,  d'un responsable de la gestion logé à proximité du château d'eau. Dans l'attente de la réponse donateurs on peut espérer finaliser le règlement des travaux en fin d'année.



BILAN FINANCIER



Cette année nous avons financé le salaire de l'enseignante sur  11 mois, plus un mois supplémentaire

soit 750 euro, les petits déjeuners du premier trimestre,soit 260 euro, les travaux de la maison pour tous 520 euro, et l’électrification logement des maitres 660 euro soit : 2190 euro

A  prévoir, après décision de l'AG, la fête de fin d'année, environ 90 euros.



En caisse le jour de l'AG 1400 euros



ÉLECTION DU BUREAU



A l'unanimité le bureau est reconduit avec un membre supplémentaire : Bintily Diallo. Un vœux est émis, voir d'avantage de jeunes maliens s'associer à notre activité



PROJETS POUR 2019-2020


L'assemblée décide de maintenir les actions engagées depuis plusieurs année : salaire d'un enseignant, sauf modification de son statut, petits déjeuners bi-hebdomadaires, aide à l'équipement : stylos, cahiers, ardoise,pharmacie, financement de la fête de fin d'année, prix aux meilleurs élèves.  Etc.. Beaucoup d'autres actions sont envisageables, clôture de l'école, réflexion sur l'hébergement des élèves au lycée à Kayes. Ceci exige un soutien et la réalisation de dossiers de financement à soumettre aux bailleurs, la participation à cette élaboration est vivement souhaitée





Remerciements à tous ceux qui nous accompagnent depuis plusieurs années. La situation critique que rencontre le Mali justifie pleinement le soutien que nous apportons depuis bientôt vingt à l'école de Mokoyafara.



-------------------------------------------------------------------------------------------------------

COTISATION ANNUELLE : 15 euros

DONS :

Chèque au nom de « une école dans mon village »

A  adresser au trésorier : Patrick Bizzini 52 rue de Prairies 75020

mercredi 5 juin 2019

Réunion de bureau 23 mars 2019


Point sur le voyage de Nicole au Mali :
·         La rentrée scolaire

·         La maison pour tous

·         L'adduction d'eau

·         Les petits déjeuners

·         Travaux en cours


Rentrée scolaire : la rentrée s'est bien passée grâce aux actions menées auprès des familles et à l'intervention de Sidy, en vacances :

154 élèves inscrits, 91 garçons et 63 filles

Beaucoup d'élèves en première année, dont certains n'ont pas atteint l'âge scolaire. Décroissance progressive jusqu'en 6ème année, particulièrement entre la 5ème et la 6ème année. Les causes de cet abandon progressif sont à analyser : manque de soutien des élèves au cours de la scolarité ? inquiétude des parents sur le devenir de ces enfants appelés à poursuivre des études en secondaire et supérieur ? crainte de les voir quitter le village ? départ vers d'autres structures ?

Bonne rentrée suivie d'une grève généralisée depuis fin octobre des enseignants sur tout le Mali. Seuls au village, le directeur et l'enseignante que nous rémunérons. Elle a assuré la première année, une cinquantaine d'élèves, plus ou moins assistée du directeur. 


Maison pour tous : Plusieurs rencontres se sont déroulées au sujet de l'organisation de cette maison maintenant électrifiée et destinée au travail scolaire mais aussi à des rencontres de jeux et d'animations diverses. Étaient présents, le directeur, l'enseignante, le comité des parents d'élèves. Premier point abordé, les travaux à poursuivre : réfection de la dalle de la grande salle, projet de créer des tableaux. Au cours du séjour, des livres et jeux sont transférés de l'école et stockés sur des planches. Une réunion des parents d'élèves s'est déroulée ensuite pour les informer de l'organisation des activités. Il est retenu qu'un adulte, Moussa Diallo dans un premier temps, assurera une présence de 17h à 21h pour coordonner les activités, la proximité du logement des enseignants permet d'espérer que ceux ci seront également participants . Le projet remporte une vive satisfaction des parents.


Adduction d'eau : Sidy fait le point sur le financement du projet toujours en cours, nous avons reçu 4000 euros de Coallia, structure d'accueil des émigrés et demandeurs d'asile ; plus de détails lors de l'AG de juin.


Petits déjeuners : il est décidé de les interrompre vu la grève


Décisions prises :

L'action prioritaire cette année sera centrée sur la maison pour tous 


1/ peinture, de l'intérieur et de l’extérieur, devis de 390000 fcfa,

soit 520 euros, devis de Moussa Diallo qui effectuera les travaux


2/Discussion autour de l'électrification du logement des enseignants, en voie d'achèvement. Deux devis nous ont été soumis l'un est un simple raccordement à la maison pour tous , 360 euros( risque d'insuffisance de panneaux existants) l'autre avec installation de panneaux solaires sur le bâtiment des enseignants, 660 euros. Cette dernière solution est retenue.


3/ Un mois de salaire supplémentaire sera envoyé à l'enseignante, 76 euros, pour le travail assuré pendant cette année


4/ Un ''bidon contenant livres et jeux divers sera envoyé à l'école.


Au total : 1256 euros sont adressés au trésorier du comité de gestion des parents d'élèves.



La réunion se termine en rappelant que l'Assemblée Générale se déroulera
le 22 juin,à 14 h
à la maison des associations 
rue Hector Malot, 12ème arrondissement